Ligue des Nations, mode d’emploi

On ne va pas se mentir : la Ligue des Nations, pas grand monde n’y a compris grand chose. Mais, du côté des Passionnés, on est curieux dès qu’un nouvel événement sportif pointe le bout de son nez… Si on a plutôt tendance à vous emmener dans les plus beaux stades d’Europe pour des rencontres de Ligue des Champions, de Premier League, de Liga ou du Calcio, on a quand même voulu en savoir plus cette compétition qui ne va pas révolutionner le calendrier du ballon rond, mais ajouter un peu d’enjeu à des matchs qui en manquent.

La genèse

« Des matchs amicaux qui n’intéressent plus personne. » La formule est de Michel Platini, il y a quatre ans, alors qu’il était encore président de l’UEFA. Il pointait du doigt ces rencontres sans enjeu, comblant les vides d’une trève internationale consacrée à d’importants éliminatoires et offrant un spectacle rarement convenable.

Combien de fois nous sommes-nous installés dans le canapé, prêts à regarder l’un de ces amicaux, avec l’envie de voir testés tels ou tels joueurs… avant de nous résigner dès le début de la deuxième mi-temps : l’intensité n’y est pas, la saveur non plus et les 12 changements potentiels des 45 prochaines minutes ne laissent rien augurer de bon. Juste des aller-retours terrain-banc de touche et des passes ratées entre des joueurs qui n’ont pas le temps de s’habituer à leurs coéquipiers.

Bref. Michel Platini, que ce soit pour le plaisir de nos yeux ou brasser de l’argent (l’un n’empêche pas l’autre), ne voulait plus de ces amicaux.

Une Ligue des Nations surtout pour les « petites nations »

Et puis, il fallait aussi faire en sorte d’aider les fédérations des petits pays à s’offrir une part un peu plus importante du magot du football, tout en leur ouvrant les portes d’un Euro qui, comme la Coupe du Monde, se veut plus accueillant qu’avant – l’augmentation du nombre de qualifiés en témoigne. C’est ce qu’explique l’UEFA dans les colonnes de L’Equipe : « Pour les petites nations et celles de force moyenne, l’objectif est de donner un moyen supplémentaire de se qualifier pour l’Euro. »

Ligue des Nations, une nouvelle compétition à découvrir

La solution ? Une nouvelle compétition que certains pourront jouer à fond, d’autres un peu moins, n’ajoutant aucun match au calendrier et proposant des affiches relevées avec, au bout, l’enjeu d’un titre : la Ligue des Nations.

Le concept

Avant, potentiellement, de s’étendre au monde et aux autres confédérations, la Ligue des Nations aura lieu en complément des qualifications pour l’Euro 2020, impliquant les 55 associations des pays du continent, membres de l’UEFA. On y retrouve donc toutes les équipes qu’on a l’habitude de voir à l’Euro et ses « qualifs », de l’Italie au Kazakhstan, en passant par les Îles Féroé, Malte ou Gibraltar.

Ces dernières ont été réparties en quatre divisions de niveau, les Ligues A, B, C et D, conçues via le coefficient UEFA des nations, donc leurs résultats. Après tirage au sort, les pays d’une même division sont répartis dans des groupes de trois ou de quatre.

  • Dans la Ligue A : 4 groupes de 3 équipes ;
  • Dans la Ligue B : 4 groupes de 3 équipes ;
  • Dans la Ligue C : 3 groupes de 4 équipes et 1 groupe de 3 équipes ;
  • Dans la Ligue D : 4 groupes de 4 équipes ;

Si-si, comptez, ça fait bien 55.

Ce qu’il faut retenir derrière cet affreux galimatias ? Que la France a été placée dans le Groupe 1 de la Ligue A avec… l’Allemagne et les Pays-Bas. Un groupe relevé, mais ils le sont forcément tous dans cette Ligue A regroupant les meilleurs. Le Groupe 4 en est l’illustration : l’Angleterre affrontera l’Espagne et la Croatie. Dur, hein ?

Une phase de groupe qui aboutit à une phase finale

L’objectif, pour chaque équipe ? Affronter les membres de son groupe dans des matchs aller-retours et terminer première. Pour la Ligue A, celle qui se veut la plus prestigieuse, les quatre vainqueurs de groupes s’affronteront en une phase finale avec demi-finales, finale et titre à la clef. Pour les autres Ligues, ces vainqueurs seront promus dans la Ligue supérieure, alors que les derniers de groupes seront, eux, relégués.

Des barrages pour les meilleurs de la Ligue des Nations, qualificatifs pour l’Euro 2020 

Mais – et si cela vous semblait compliqué, c’est là, maintenant, qu’on risque de vous perdre : en plus de cette phase finale, la Ligue des Nations débouchera sur des barrages organisés en 2020, deux mois avant l’Euro. Donc, après la phase de groupe et la phase finale de la Ligue des Nations ; et après les qualifications traditionnelles pour l’Euro. Ce sont ces barrages qui offriront quatre places à l’Euro à leurs heureux élus. Ces derniers seront des nations qui auront brillé durant la phase de groupes de la Ligue des Nations, mais échoué à se qualifier pour l’Euro durant les « qualifs » habituelles.

Et, là, on a besoin d’un coup de main de Wikipédia pour essayer d’être clair :

Chaque ligue de la Ligue des nations reçoit l’une des quatre autres places pour l’Euro 2020. Dans chaque ligue, les quatre meilleures équipes n’ayant pas pu se qualifier à l’issue des éliminatoires prennent part à des barrages durant le mois de mars 2020. Les places de barrages sont attribuées dans un premier temps aux vainqueurs de chaque groupe, si, dans le cas échéant, ceux-ci sont déjà qualifiés pour la phase finale de l’Euro, ces places seront attribuées à l’équipe suivante la mieux classée dans le même groupe, et ainsi de suite. 

Le calendrier

Cela vous aidera peut-être à trouver la lumière…

  • Entre septembre et novembre 2018, les équipes nationales joueront leurs quatre ou six matchs de groupes de la Ligue des Nations.
  • Entre mars et novembre 2019, auront lieu les matchs des qualifications pour l’Euro 2020, sous la forme que l’on connaît déjà.
  • En juin 2019, sera organisée la phase finale de la Ligue des Nations, opposant les vainqueurs de groupes de la Ligue A. Cette phase finale n’offre qu’un titre… et de l’argent. Pas de place pour l’Euro.
  • En mars 2020, les barrages de la Ligue des Nations offriront une place à l’Euro par ligue. Les quatre meilleurs de chaque ligue s’affronteront en une phase finale. Les vainqueurs fileront à l’Euro.

En images, cela donne ça :

Pour l’équipe de France, prenez vos calepins :

→ Jeudi 06/09/18, 20h45 : Allemagne-France

→ Dimanche 09/09/18, 20h45 : France-Pays-Bas

→ Mardi 16/10/18, 20h45 : France-Allemagne

→ Vendredi 16/11/18, 20h45 : Pays-Bas-France

Notez que les rencontres devraient être diffusées sur TF1 et M6 pour l’équipe de France, sur L’Equipe 21 pour les autres équipes. Du foot en clair… Ça, c’est une bonne nouvelle !

Une infographie pour mieux comprendre (source : Le Parisien)

Pour conclure…

Comme on suppose que votre encéphalogramme affiche une ligne continue à l’issue de cet article, tentons de vous réanimer en vous proposant les meilleures réactions au tirage au sort de la Ligue des Nations, le 24 janvier dernier. Courage.